1927 - L'aurore - F. W. Murnau

Ce film magnifique, considéré par certains comme le meilleur film du monde, François Truffaut notamment, et nombreux de ses camarades de la Nouvel Vague, qui l'encensèrent à l'unisson, il marque pour le réalisateur son entrée aux Etats-Unis, lui qui venait du cinéma allemand, et qui avait donné ses lettres de noblesse à l'expressionnisme, tout en s'y démarquant cependant (à voir son Tartuffe (1924) et Le dernier des hommes (1922) notamment)


Ce film c'est une histoire sur le couple, sur la relation, sur un pays, partagé entre campagne et ville, et où les modes de pensée sont foncièrement différents. Incarné superbement par George O' Brien (qui joua surtout dans des westerns), l'homme est en proie avec le mal, incarnée par Margaret Livingston et le bien, surtout la douceur, incarnée par Janet Gaynor, qui remporta l'Oscar de la meilleure actrice, qui vient s'ajouter à ceux de la photographie, et de la meilleure valeur artistique (ce fut la seule fois que ce prix fut attribué, il n'existe plus)


Voilà, Sunrise en anglais, est une invitation au réveil. Chacun de nous doit se dire, dès son réveil qu'il a un jour vu L'Aurore.







22/12/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres